Nous avons parlé avec... .

Angela, avec la nécessité d’apporter son grain de sable à une consommation plus responsable, s’installe à León et démarre une entreprise d’achat de produits en vrac.

En 2018, Lulo Granel est né et depuis 2019, ils sont nos clients. Aujourd’hui ils ont une grande communauté qui les accompagne et qui se soucie du zéro déchet.

Allons droit au but !

+ 0
Communauté #LuloGranel
+ 0
Références écologiques
0
Références écologiques

Racontez-nous... Comment et quand est né le projet ?

Il est apparu à l’été 2018 , lorsque lors d’un de mes voyages dans la ville de León , j’ai réalisé qu’il n’y avait pas un tel magasin. De plus, à l’époque, je n’avais pas de travail et m’installer dans une petite ville devenait de plus en plus intéressant pour moi, alors j’y voyais une opportunité de changement.

Qui se cache derrière Lulo Granel ?

Derrière Lulo se trouve Angela , née à Madrid mais fille adoptive de divers endroits, toute ma famille est de León, c’est pourquoi, chaque année, j’y passe plusieurs jours. J’ai étudié la biologie, je ne m’y suis jamais consacrée, mais j’ai toujours été liée et préoccupée par tout ce qui pouvait affecter l’environnement. Il y a aussi Ana , ma collègue du magasin, qui me facilite la tâche.

Comment vous définissez-vous et quelles valeurs vous caractérisent ?

Lulo est un espace où les gens laissent derrière eux tout le consumérisme et le matérialisme qui nous entourent de nos jours. C’est un magasin où vous allez acheter quelque chose, mais ce magasin vous donne l’opportunité que votre achet soit plus conscient , que vous réfléchissez avant d’acheter : prenez vos emballages pour ne pas générer plus de déchets, pensez à acheter la quantité que vous allez réellement consommer… ici il n’y a pas d’offres 2×1 ou 3×1 qui vous incitent à acheter plus.

Nous défendons la responsabilité, le respect et la transparence.

Angela Fernández, fundadora de Lulo Granel.

Qu'est-ce qui différencie votre magasin des autres ?

Ici, vous pouvez venir acheter avec votre propre emballage et cela, aujourd’hui, est une grande différence avec n’importe quel autre magasin. De plus, vous pouvez acheter la quantité que vous voulez, personne ne vous oblige à prendre un kilo de quoi que ce soit. La relation avec le client est plus proche , étant une petite entreprise, cela nous permet de rencontrer presque tous nos clients, de pouvoir leur parler, de savoir ce qu’ils aiment, ce que vous ne pouvez pas faire dans un grand espace.

Nous travaillons ensemble depuis 2019, quelle a été l'évolution depuis ?

La vérité est que nous ne pouvons pas nous plaindre, vu les années que nous avons dû passer avec la pandémie. Depuis que nous avons commencé, nous avons vu que les affaires vont, petit à petit, de mieux en mieux, de plus en plus de gens sont incités à faire des achats dans notre établissement et, même si c’est à un rythme assez lent, nous sommes très heureux qu’ils prennent plus conscience.

Quel est votre défi le plus immédiat ?

Chaque année, nous commençons avec l’objectif d’augmenter le nombre de clients réguliers par rapport à l’année précédente, mais l’objectif que nous nous efforçons vraiment d’atteindre est de faire prendre conscience à de plus en plus de personnes de l’importance de consommer le plus localement possible, que la réduction des déchets est quelque chose de très important et que nous devons l’intégrer dans nos vies.

Au niveau du magasin, nous aimerions intégrer un réfrigérateur pour pouvoir offrir des produit frais.

Vous n'avez toujours pas de boutique en ligne, comment voyez-vous l'avenir de celles-ci ?

Nous l’avons en tête, et je pense que la demande augmente, c’est quelque chose à prendre en compte aujourd’hui. Bien qu’il soit toujours lié à un espace physique, car nous avons besoin de voir, de sentir et de sentir.

Nous devons voir, sentir et sentir ce que nous achetons.

Angela Fernández, fundadora de Lulo Granel.

Sélectionner des fournisseurs n'est pas toujours facile, que recherchez-vous pour les choisir ?

Oui, ce n’est pas une tâche facile. Nous cherchons à ce que le produit soit le plus proche possible , même si c’est souvent difficile. Nous voulons aussi qu’ils soient responsables avec l’environnement et avec leurs travailleurs.

Qu'est-ce qui vous plaît chez Vegadénia en tant que fournisseur ?

Que le produit est national, fabriqué avec beaucoup de soin et d’affection. Dès le premier jour où nous nous sommes rencontrés, nous avons pu voir l’émotion et le travail derrière chaque produit que vous mettez sur le marché et, en plus, tout est très savoureux et nos clients adorent ça.

TOP 3 Végadénia :

Pâté Bio de carottes, noix et basilic ; le Sobravegana et la marmelade d’orange au cacao .

Parlez-nous de vos clients, quel est le profil le plus remarquable ?

Nous avons des clients de toutes sortes, les plus fréquents ayant entre 35 et 55 ans. Il y a des très jeunes qui viennent de devenir indépendants, ou qui étudient. Il y a aussi des personnes âgées, en particulier les personnes qui vivent seules car elles peuvent acheter de petites quantités et elles viennent aussi pour voir ce que c’est que d’acheter à nouveau comme quand elles étaient petites.

Pour finir, dites-nous ce que vos clients disent de Vegadénia.

Ils sont très heureux et restent avec  la qualité et le goût des produits. Nous avons pas mal de clients végétariens et végétaliens qui raffolent de vos pâtés, car il n’est pas facile de trouver la variété que vous proposez, et… La marmelade d’orange au cacao se vend comme des petits pains !

Retour haut de page